Inter-Environnement Bruxelles Inter-Environnement Bruxelles

Sauver la place Lehon

Publié le dimanche 10 décembre 2017, par dewey

Les pouvoirs publics ont choisi de débarrasser l’Avenue Louis Bertrand d’une partie de ses voitures et d’y créer une promenade piétonne. Mais, à deux pas de cette prestigieuse avenue se trouve une place populaire – espace de jeu permanent pour les jeunes du quartier – qui pourrait bien se retrouver défigurée par un parking sous-terrain. Un collectif de riverains cherche à empêcher ce projet de voir le jour …

Interparking est le seul et unique promoteur à avoir répondu à l’appel d’offre. Il est prévu de lui confier la réalisation d’un parking de 260 places réparties sur trois niveaux. « Un projet complètement démesuré pour un quartier familial – souligne le comité de quartier Liedts-Lehon – Pour avoir un point de comparaison, le parking de la place Flagey accueille 186 places et le nouveau parking, situé au milieu de la rue du Brabant, dispose de 160 places ». Deuxième critique des riverains : les répercutions de la nouvelle infrastructure sur la mobilité et la pollution de l’air dans un quartier déjà très dense et très minéral. Le troisième critique concerne le prix du praking …

Le promoteur, Interparking, (…) limite les abonnements riverains à 40 pour cent, ce qui représente 104 places. Le prix d’un abonnement est de 100 euros/mois ou 1200 euros à l’année. Donc, pour avoir une place dans ce parking, il faudra faire partie des 104 élus et avoir les moyens financiers. On suppose que les abonnements des employés communaux seront payés par l’argent public. Rappelons, que nous habitons une partie de Schaerbeek où les revenus sont les plus faibles et que la majorité des habitants du quartier n’ont pas les moyens de se le payer. Avec la suppression de nombreuses places en voirie, des abonnements chers et limités, l’augmentation du trafic, ce parking ne résoudra en rien les problèmes de stationnements sauf pour quelques privilégiés. Les riverains, eux, éprouveront encore plus de difficulté à se garer dans les alentours.

Enfin, le projet risque de déteriorer un des seuls « points de lien social » du quartier. Les rampes d’accès risquent de créer des nuisances pour les habitants de la place et de dégrader un des deux seuls « terrains de jeux » du le nord de Schaerbeek. « Comment préserver un espace de jeu sur une place transformée en un véritable rond-point ? – s’inquiètent les membres du comité de quartier Liedts-Lehon. – Et comment accepter de laisser jouer des enfants à proximité d’un trafic routier amplifié qui engendre insécurité et pollution de l’air ? ». Les membres du comité se demandent aujourd’hui si la commune n’est pas en train de chercher à améliorer l’attractivité des quartiers riches en faisant payer l’addition aux quartiers populaires : « On parle de re-valoriser la place Colignon, en supprimant les emplacements voitures, mais cela ne doit pas se faire au détriment d’un autre espace public qui accueille chaque jour de nombreux enfants et familles ».

Manifestation du 7 décembre dernier, place Colignon (crédit photo : comité Liedts-Lehon)

Site web du collectif « Place Lehon » : http://placelehonplein.be/

Adresse e-mail : liedtslehon@gmail.com

Lien vers la pétition : c’est ici.

Voir en ligne : http://www.ezelstad.be/2017/12/08/22427/

La revue du web

La revue du web

Dernier ajout : 23 octobre.