Inter-Environnement Bruxelles Inter-Environnement Bruxelles

Dailly, 1030 BXL : boîte (com)postale…

Publié le lundi 4 janvier, par dewey

Depuis quelques temps, on voit fleurir des boîtes à compost un peu partout. Nous-mêmes – sur la friche Josaphat – nous en avons fabriquée une, à partir de palettes en bois récupérées, un dimanche après-midi. Oui, mais la friche Josaphat est à deux arrêt de bus de chez moi… Il me fallait trouver un compost de quartier qui soit plus près de chez moi. Et j’ai trouvé… Grand Rue au Bois, à hauteur du numéro 76, se trouve une « Boîte compostale ».

Il y a quelques semaines le Quartier Durable Dailly – une poignée de citoyens actifs, préoccupés par la qualité de vie du quartier – y ont installé un composteur en partenariat avec l’école néerlandophone De kriek, dans le cadre de l’action Brede school.

J’ai d’abord pris contact avec eux. Ensuite, ils m’ont transmis par mail « la charte de participation au compost collectif ». Elle met un cadre, précise les engagements de chacun, elle reprend aussi en détails tous les déchets que l’on peut mettre dans la boîte compostale. Je suis invitée à lire le document et à le signer. Enfin, je reçois le code d’accès de la boîte.

DSC_3013

A la maison, j’ai commencé à mettre dans un sac à part, mes épluchures de légumes, de fruits, mes sachets de thé, mon marc de café, mes coquilles d’oeufs.

Je me vois telle une justicière de l’environnement, sensibiliser mes voisins du dessous, du dessus, recueillir leurs déchets organiques, leur proposer de participer au projet, secouer leurs vieilles habitudes…

Dans cette expérience, ce qui m’a le plus surpris c’est que je n’avais pas le sentiment de manipuler des déchets, quelques chose de sale, je tenais dans mes mains de précieuses ressources d’ici quelques temps, ces substances en état de décomposition allaient servir le potager d’une école de mon quartier et du coup nourrir les futures générations.

DSC_3011

Je suis allée porter mes déchets. Arrivée devant la boîte compostale, j’ai ouvert la porte grâce au code secret qui m’avait été communiqué. La petite porte en bois s’ouvre vers l’intérieur. Je lève le couvercle de la boîte et je vide mon sac avec mes déchets. … Mission accomplie.

D’ici quelques mois, les enfants de l’école De kriek vont peindre la façade. Ainsi, la boîte compostale sera encore plus visible. Ce sera bien nécessaire, les lieux de compostage de quartier vont devoir ruser pour durer. Les sacs oranges débarquent bientôt dans notre commune, c’est le cas déjà à Etterbeek, Forest, Woluwe.

Voir en ligne : http://www.ezelstad.be/2016/01/02/d...

La revue du web

La revue du web

Dernier ajout : 9 décembre.