Inter-Environnement Bruxelles Inter-Environnement Bruxelles

Enquêtes publiques suivies par IEB — 3 mars 2016

Publié le jeudi 3 mars, par IEB

Inter-Environnement Bruxelles s’intéresse particulièrement aux dossiers ci-dessous. Pour plus d’informations, n’hésitez pas à contacter la personne de référence ou notre adresse générale : Inter-Environnement Bruxelles.

À l’enquête cette semaine

Nouvelle offensive à la Plaine
Ixelles : boulevard du Triomphe (Campus de la Plaine). Après avoir obtenu son permis pour la construction de bâtiments en détruisant l’espace vert existant, le promoteur Universalis Park veut maintenant aménager un parc et ses équipements : abattre 48 arbres, mettre en valeur et renforcer la biodiversité, démolir la voie carrossable et les zones de stationnement, créer des espaces de détente et des zones ludiques, aménager un chemin principal et un secondaire, connectés au réseau piéton existant et aux voiries à construire suivant le permis d’infrastructure délivré, créer des noues et une zone humide pour la gestion des eaux pluviales. Depuis 2011, le Comité Sauver la Plaine dénonce ce projet comme un non-sens écologique et social. Sur son site Internet, vous trouverez une lettre-type à envoyer à la Commune d’Ixelles : http://laplaine.jimdo.com.
Enquête publique jusqu’au 4 mars 2016.
Concertation le 23 mars 2016.
Contactez Sophie Deboucq.

La petite reine sur la Petite Ceinture
Bruxelles-Ville et Anderlecht : boulevards du Midi, 1 à 59, de l’Abattoir, 10 à 50, et Poincaré, 7 à 77. L’administration régionale Bruxelles Mobilité demande un permis d’urbanisme pour aménager des pistes cyclables séparées le long de la Petite Ceinture. Le dossier est disponible sur le site de l’administration : www.bruxelles espaces publics. irisnet.be.
Enquête publique jusqu’au 11 mars 2016.
Concertation le 23 mars 2016 à Bruxelles-Ville.
Contactez François Hubert.

Roosevelt à roulettes
Bruxelles-Ville : avenue Franklin Roosevelt. La Région propose de réaliser des pistes cyclables surélevées au niveau du trottoir, tout au long de l’avenue, entre les voitures en stationnement et la rangée d’arbres. Nous saluons toute volonté de rééquilibrer le partage de l’espace public au bénéfice des modes actifs et des usagers faibles, ce projet va donc dans la bonne direction. Hélas, il se limite au minimum minimorum de la mobilité durable : même quand la voirie fait 40 mètres de large, on ne dépasse pas la norme stricte 1,5 mètre de large pour une piste cyclable. Cette piste cyclable est d’ailleurs installée au pied des arbres et les racines vont donc la défoncer rapidement. Plus d’ambition est nécessaire pour atteindre les objectifs fixés par la Région elle-même : 20% de déplacements en vélo en 2020 (contre 4 petits % aujourd’hui). Par ailleurs, notons que le caractère patrimonial et remarquable de l’avenue ne semble pas non plus bénéficier de traitement particulier d’un point de vue urbanistique. Le critère principal de l’aménagement du territoire reste le trafic automobile et le stationnement. Le dossier complet, y compris les plans, est disponible sur le site de Bruxelles Mobilité : www.bruxelles espacespublics. irisnet.be.
Enquête publique jusqu’au 11 mars 2016.
Concertation le 23 mars 2016.
Contactez François Hubert et Jérôme Matagne.

Traitement de choc aux Goujons
Anderlecht (Cureghem) : rues des Deux Gares, des Marchandises et des Goujons. Citydev demande un permis de lotir pour un ensemble de logements, un immeuble à affectation multiple et des espaces polyvalents (crèche, hall de sport,…). Il s’agit de la première phase d’une multitude de projets immobiliers portés par Citydev aux alentours des Goujons, immeuble de logements sociaux construit dans les années 70 et hébergeant un petit millier d’habitants. Citydev parle d’un vaste projet de renouveau qui se déroulera en trois phases et ceinturera véritablement la tour des Goujons. Espérons que les habitants actuels du quartier s’y retrouveront. Citydev organise à leur attention une soirée d’information le mardi 8 mars à 18h30, à la salle Excelsior, rue Eloy, 80, à 1070 Bruxelles (voir l’invitation).
Enquête publique jusqu’au 14 mars 2016.
Concertation le jeudi 17 mars 2016.
Contactez Claire Scohier.

Programme de développement territorial pour le Noordrand
Région flamande et Région de Bruxelles-Capitale. La Flandre et la Région bruxelloise se sont associées pour programmer l’avenir de la « périphérie Nord de Bruxelles » à moyen et long terme. Cet espace couvre les deux Régions : à Bruxelles, il est délimité par le pont Van Praet, le boulevard Lambermont et la E40 (Evere, Schaerbeek, NOH, Haren) ; en Flandre, il intègre Zaventem, une partie de Vilvoorde, de Machelen et de Grimbergen. Il s’agit d’un programme stratégique qui vise à fixer des grandes orientations et à énoncer des beaux principes (mais qui n’a pas de conséquences réglementaires directes). En résumé, il s’agit d’un projet de forte densification (via l’habitat, l’industrie et le bureau) couplée à la promesse d’une mobilité raisonnée mais dont l’ambition est économique et tournée vers l’international. Ce projet ne sera pas soumis à une Commission de concertation, mais il fait bel et bien l’objet d’une enquête publique, pour information. Le dossier (uniquement en néerlandais) est disponible sur le site de la Région flamande : www.ruimtevlaanderen.be.
Enquête publique jusqu’au 18 mars 2016.
Contactez Jérôme Matagne.

Le Parvis refait peau neuve ?
Saint-Gilles : parvis de Saint-Gilles. Une première mouture du projet de réaménagement du Parvis (voiries et espace public) a été recalée en novembre 2015. Une nouvelle version nous est présentée dont les modifications concernent les arbres, le mobilier urbain, l’ensemble des nivellements, l’assainissement et l’accessibilité des personnes à mobilité réduite. L’objectif annoncé par la Commune est de relier et d’harmoniser le petit Parvis (Eglise Saint-Gilles) et le grand Parvis.
Enquête publique jusqu’au 29 mars 2016.
Concertation le 12 avril 2016.
Contactez François Hubert.

Plan de gestion de l’eau
Région bruxelloise. Le projet de plan régional de gestion de l’eau 2016-2021 est soumis à l’enquête publique. L’ensemble des documents (plan de gestion et rapport d’incidences environnementales) est téléchargeable sur www.environnement. brussels ou consultable chaque mardi et jeudi entre 10 h et 12 h, à l’administration régionale Bruxelles Environnement, ainsi que dans les administrations des 19 communes de la Région. Les observations et réclamations sont à adresser au plus tard le 31 mai 2016, par courriel à l’adresse eau_water @environnement. brussels ou par courrier postal ou déposées contre accusé de réception à l’administration régionale Bruxelles Environnement, site de Tour et Taxis, avenue du Port, 86C/3000, à 1000 Bruxelles.
Enquête publique du 23 novembre 2015 au 31 mai 2016.
Contactez Isabelle Hochart.

Concertations à venir

• Une place à préserver. Molenbeek-Saint-Jean : place Communale, parvis Saint-Jean-Baptiste et alentours. Le RCUZ (Règlement communal d’urbanisme zoné) « Place Communale » est à l’enquête publique. Parmi les objectifs annoncés : la préservation et la mise en valeur de la qualité et la remarquable cohérence patrimoniale urbanistique et paysagère, l’encadrement de l’expression commerciale... Le dossier est consultable sur le site de la Commune : www.molenbeek.irisnet.be. Concertation le 8 mars 2016. Contactez Mohamed Benzaouia.

• Il était une fois un parc... Molenbeek-Saint-Jean : îlot délimité par les boulevards Mettewie, Edmond Machtens, la rue de la Belle au Bois Dormant et l’avenue du Scheutbosch. Le projet de modification du plan particulier d’affectation du sol PPAS 6D MOD revient à l’enquête publique après la première tentative de modification en 2010 qui s’était soldée par un échec face à l’opposition des habitants et au manque d’évaluation des incidences environnementales notamment en terme hydrographique. La nouvelle mouture augmente l’emprise au sol des potentiels futurs projets de construction ce qui ne sera pas sans conséquences pour l’îlot où les habitants actuels pâtissent déjà des difficultés liées à la construction sur ce terrain marécageux. Concertation le 8 mars 2016. Sophie Deboucq et Stéphanie D’Haenens.


Enquêtes suivies par IEB

Dernier ajout : 24 septembre.