Inter-Environnement Bruxelles Inter-Environnement Bruxelles

Enquêtes publiques suivies par IEB — 26 mai 2016

Publié le jeudi 26 mai, par IEB

Inter-Environnement Bruxelles s’intéresse particulièrement aux dossiers ci-dessous. Pour plus d’informations, n’hésitez pas à contacter la personne de référence ou notre adresse générale : Inter-Environnement Bruxelles.

À l’enquête cette semaine

Plan de gestion de l’eau
Région bruxelloise. Le projet de plan régional de gestion de l’eau 2016-2021 est soumis à l’enquête publique. L’ensemble des documents (plan de gestion et rapport d’incidences environnementales) est téléchargeable sur www.environnement. brussels ou consultable chaque mardi et jeudi entre 10 h et 12 h, à l’administration régionale Bruxelles Environnement, ainsi que dans les administrations des 19 communes de la Région. Les observations et réclamations sont à adresser au plus tard le 31 mai 2016, par courriel à l’adresse eau_water @environnement. brussels ou par courrier postal ou déposées contre accusé de réception à l’administration régionale Bruxelles Environnement, site de Tour et Taxis, avenue du Port, 86C/3000, à 1000 Bruxelles.
Enquête publique du 23 novembre 2015 au 31 mai 2016.
Contactez Isabelle Hochart.

Concertations à venir

• Haren, retour à la case prison. Bruxelles-Ville (Haren) : rue du Witloof. Alors que le permis d’environnement est toujours sous le coup de l’annulation du Collège d’environnement, la S.A. Cafasso réintroduit une nouvelle demande de permis d’urbanisme pour le compte du SPF justice et de la Régie des Bâtiments. Dans les grandes lignes le projet se présente pourtant de façon similaire à l’épreuve de départ : construction d’un complexe pénitentiaire de 1 190 places, 537 emplacements de parking, la démolition d’immeubles et l’abattage de 300 arbres, l’aménagement des abords sur le site ainsi que l’aménagement sur le territoire de la Ville d’une amorce de la voirie de desserte à partir du boulevard de la Woluwe (sur le territoire de Machelen) et l’aménagement autour du complexe d’un passage public pour piétons et cyclistes dans un environnement de verdure et de loisirs. Si l’avis d’enquête mentionne que le permis d’environnement est déjà délivré, il ne précise pas que celui-ci a été annulé par le Collège d’environnement. Ce pénitencier, présenté comme novateur, est planifié dans le cadre d’un master plan depuis 2008 et vise le remplacement des prisons de Saint-Gilles, Forest et Berkendael considérées comme trop vétustes. Les enjeux sont en réalité multiples : disparition d’une vaste zone de biodiversité à Haren, accroissement de l’enclavement de ce territoire, éloignement de la prison du centre-ville, création de la plus grande prison de Belgique, choix du financement de ce projet via un Partenariat Public-Privé,... Depuis l’annonce de ce projet en 2012, le cercle de la contestation n’a cessé de grandir. Les opposants au projet plaident pour une révision de celui-ci considéré comme obsolète et dévastateur pour l’humain comme pour l’environnement et dénoncent l’acharnement des pouvoirs publics pour faire passer ce projet en force. Voir notre dossier : Une méga-prison à Haren. Une lettre type de réclamation est à votre disposition pour vous opposer à ce projet (fomat pdf, odt ou doc). Vous pouvez vous en inspirer et modifier à volonté. Concertation le 1er juin 2016. Contactez Isabelle Hochart et Claire Scohier.

• Haren, sentiers en redressement avant la taule. Bruxelles-Ville (Haren) : derrière la mise à l’enquête du plan d’alignement AF-00-005-B pour les sentiers vicinaux n°31, n°36 et n°43, se cache en réalité la déviation du chemin du Keelbeek qui avait été refusée par la Ville de Bruxelles lors d’une première enquête publique en septembre 2015, stoppant net les travaux de la méga-prison de Haren (lire l’avis de la commission de concertation du 20 mai 2015). En effet, ce chemin séculaire serpente en plein milieu des 18 hectares du terrain prévu pour la construction de ce mastodonte pénitentiaire, sa seule présence est donc un obstacle aux travaux. Concertation le 1er juin 2016. Contactez Isabelle Hochart et Claire Scohier.

• Le projet Drohme met le pied à l’étrier. Uccle : chaussée de la Hulpe, 51 à 53, 61. Demande de permis d’urbanisme par la SA Drohme Exploitation pour aménager un parc de loisirs actifs à l’hippodrome de Boitsfort. Cette enquête porte sur le cahier des charges de l’étude d’incidences. Concertation le 1er juin 2016. Contactez Sophie Deboucq.


Enquêtes suivies par IEB

Dernier ajout : 29 septembre.