Inter-Environnement Bruxelles Inter-Environnement Bruxelles

Enquêtes publiques suivies par IEB — 23 octobre 2019

Publié le mardi 22 octobre, par I E B

Démolition de Mini-Europe
Laeken : avenue du Football, 1. Demande de permis d’urbanisme pour démolir les bâtiments et toutes les installations du Parc Mini-Europe, sans reconstruction. Un an après Océade, c’est au tour de Mini-Europe. La prolongation du contrat d’exploitation de ce parc qui attire près de 400 000 visiteurs par an touche à sa fin. Initialement celui-ci devait être intégré dans le projet Neo mais aucun accord définitif ne semble encore avoir été trouvé pour le moment.
Enquête publique jusqu’au 24 octobre 2019.
Concertation le 5 novembre 2019.
- Contactez Thyl Van Gyzegem.
 

À T&T, la cascade des permis modificatifs continue
Bruxelles-Ville : rue Picard, 7-11-13-15. Demande de permis d’urbanisme pour modifier la gare Maritime et les bâtiments S1, S3, S5 et P-M7/8 de la zone C du site de Tour et Taxis (permis modificatif du permis modificatif 04/PDF/642898 délivré le 04/10/2018).
Enquête publique du 10 au 24 octobre 2019.
Concertation le mardi 5 novembre 2019.
- Contactez Mohamed Benzaouia.
 

Kots en stock
Ixelles : avenue de la Couronne, 308. Demande de permis d’urbanisme pour démolir un dépôt/centre de tri et reconstruire une résidence pour étudiants de 159 chambres.
Enquête publique jusqu’au 25 octobre 2019.
Concertation le 13 novembre 2019.
- Contactez Gautier Briade.
 

Améliorer les performances du tram 51… pour le limiter à Albert
Uccle : chaussée d’Alsemberg, 413-861 (entre la rue de Stalle et l’avenue des Sept Bonniers). Demande de permis d’urbanisme pour aménager la chaussée d’Alsemberg : rénovation de la voirie, mise aux normes des traversées et des quais de tram pour que le tram 51 puisse être exploité avec des véhicules T-3000 ainsi que plantation d’un alignement d’arbres. Le projet comprend également la création d’une piste cyclable dans le sens de la montée et la suppression de places de stationnement. Ce réaménagement de la voirie permettra d’enfin améliorer les performances de la ligne de tram 51, trop souvent prise dans la congestion automobile, et de remplacer les véhicules par des trams plus capacitaires et à plancher bas. Si la mise aux normes des quais et les nouveaux trams sont une bonne nouvelle, notamment pour les personnes à mobilité réduite, la STIB développe dans le même temps le projet de métro 3 qui aura pour conséquence de limiter la ligne à la station Albert et d’introduire une correspondance pour rejoindre le nord. IEB rappelle qu’un service de qualité se doit de limiter l’introduction de nouvelles correspondances qui rallongent les temps de parcours et qui sont particulièrement pénibles pour les personnes à mobilité réduite. Une question reste également en suspens : quels seront les impacts cumulés de ce chantier et de celui de la station Albert sur la desserte du tram 51 dans les années qui viennent ?
Enquête publique jusqu’au 30 octobre 2019.
Concertation le 14 novembre 2019.
- Contactez Thyl Van Gyzegem.
 

Triomphe de l’immobilier
Ixelles : boulevard du Triomphe, Demande de permis mixte pour la construction de 2 immeubles de logement (167 appartements) reliés en sous-sol par un parking commun (141 emplacements) et comportant un espace commercial au rez-de-chaussée (299 m²).
Enquête publique jusqu’au 6 novembre 2019.
Concertation le 20 novembre 2019.
- Contactez Gautier Briade et Thyl Van Gyzegem.
 

L’ancienne brasserie et le Métropole
Forest : avenue Van Volxem, 376. Demande de permis d’urbanisme pour restaurer le bâtiment classé « Métropole », construire une extension à l’arrière du bâtiment classé et changer l’affectation en commerces et bureaux.
Enquête publique jusqu’au 6 novembre 2019.
Concertation le 26 novembre 2019.
- Contactez Gautier Briade.
 

Pad Josaphat : alors on dense ?
Schaerbeek et Evere : le Plan d’Aménagement Directeur (PAD) Josaphat vise la construction d’un quartier dit durable de 1 600 logements (45% publics, 55% privés) sur l’une des dernières friches emblématiques de la Région. Un nouveau quartier, jugé trop dense par ses riverains, s’insérant de part et d’autre du chemin de fer dans un site particulièrement enclavé. Le projet prévoit l’équivalent d’une place de parking par logement et une offre en équipements collectifs supérieure aux besoins estimés en lien avec le programme. Un engorgement du site et un report de la circulation sur les voiries alentour déjà saturées sont à craindre. Les naturalistes y ont recensé plus d’un millier d’espèces et déplorent l’imperméabilisation du site au détriment de la préservation de la biodiversité.
Le dossier est disponible sur perspective.brussels et peut être consulté aux services d’urbanisme des communes de Schaerbeek et Evere. 
Vous pouvez adresser vos réclamations oralement aux fonctionnaires communaux, les envoyer par écrit à l’organisme régional perspective.brussels ou répondre à un questionnaire en ligne.
Enquête publique du 3 octobre au 2 décembre 2019.
- Contactez Stéphanie D’Haenens, Maud Marsin et Gautier Briade.
 

PAD Heyvaert : travailler et/ou habiter ?
Anderlecht, Molenbeek-Saint-Jean et Bruxelles-Ville. Le Plan d’Aménagement Directeur (PAD) Heyvaert et son rapport d’incidences environnementales (RIE) sont soumis à enquête publique. Il concerne un large territoire allant grosso modo de la place de la Duchesse à la chaussée de Mons. Il prévaut sur les autres règlements d’affection des sols et d’aménagement et a donc une grande implication sur le futur de ces quartiers. Ce plan pose et limite la place des activités commerciales et productives, du type d’habitat et d’espaces verts. Pour en savoir plus sur le quartier Heyvaert, lire notre étude « Heyvaert ou les résistances ordinaires d’un quartier populaire  ». Le dossier est consultable sur le site de l’organisme régional perspective.brussels. Vous pouvez adresser vos réclamations oralement aux fonctionnaires des Communes concernées, les envoyer par écrit à l’organisme régional perspective.brussels ou répondre à un questionnaire en ligne.
Une réunion d’information se tiendra le mercredi 6 novembre de 19h30 à 21h30, au Recy-K, quai Fernand Demets, 55, à 1070 Bruxelles.
Enquête publique du 3 octobre au 2 décembre 2019.
- Contactez Cataline Sénéchal.
 

PAD Loi : densité (verticale), mixité et pôle culturel international
Bruxelles-Ville, Ixelles, Etterbeek, Saint-Josse-ten-Noode et Woluwe-Saint-Pierre. Au programme de ce Plan d’Aménagement Directeur (PAD) Loi, une transformation en profondeur des 10 îlots de la rue de la Loi depuis la petite ceinture jusqu’à la chaussée d’Etterbeek par l’introduction d’une plus grande mixité fonctionnelle (logements, équipements, commerces,etc.), une densification dite « intelligente » (verticale à différentes hauteurs échelonnées et qui prévoit l’ouverture de nouveaux espaces publics), un nombre accru d’espaces verts, etc. Ce PAD vise également à conforter Bruxelles dans son rôle de capitale de l’Europe en y accentuant la concentration des institutions tout en prenant en compte les problèmes environnementaux qui se posent en raison du trafic automobile dense et de la forte imperméabilisation des sols. Il promet par ailleurs une amélioration de la qualité de vie. Dans un quartier où les habitants craignent l’édification de plus de bureaux et de tours, il n’est pas certain que les avis soient unanimes.
Enquête publique du 7 octobre au 5 décembre 2019 (attention : nouvelles dates).
- Contactez Maud Marsin ou Sophie Charlier.
 

PAD Delta-Herrmann-Debroux : le parking, le boulevard… et les immeubles
Auderghem, Watermael-Boitsfort, Ixelles, Woluwe-Saint-Pierre, Woluwe-Saint-Lambert, Uccle, Etterbeek et Bruxelles-Ville : la Région bruxelloise a mis à l’enquête publique le plan d’Aménagement Directeur « Delta-Herrmann-Debroux ». Au programme, la densification et la requalification d’une des entrées autoroutières de Bruxelles en un boulevard urbain. Il ne faudrait cependant pas réduire le plan à cette seule mesure emblématique : une tour (R+25), de nombreux immeubles et un gigantesque parking de dérivation risquent aussi d’être construits. Pour séparer le bon grain de l’ivraie, vous pouvez consulter les documents de l’enquête publique sur le site de perspective.brussels.
Enquête publique du 10 octobre au 9 décembre 2019.
- Contactez Olivier Fourneau.
 


Concertation à venir

 
• Nouveaux sièges pour la RTBF et VRT. Schaerbeek : boulevard Auguste Reyers, 52 et 56. En prélude du futur Plan d’Aménagement Directeur Médiapark, la VRT et la RTBF demandent des permis d’urbanisme et d’environnement afin de démolir des bâtiments et de construire leurs nouveaux sièges. Dans le cas de la VRT, la demande consiste également à implanter un parking temporaire non couvert de 322 emplacements, installer des égouts et des voiries, abattre des arbres et aménager les abords. La RTBF demandait initialement la construction d’un parking temporaire de 289 emplacements, option qui a entre-temps été abandonnée (lire l’article : « Médiapark : la RTBF renonce à son parking provisoire »). Concertation le 24 octobre 2019.
- Contactez Gautier Briade et Thyl Van Gyzegem.
 

Résultat de concertation

• Détruire un immeuble pour en reconstruire quatre. Watermael-Boitsfort : boulevard du Souverain, 23. La Commission de concertation a rendu un avis favorable sous réserve pour la démolition du bâtiment annexe des anciens bureaux AXA. La commune d’Auderghem a quant à elle rendu un avis défavorable minoritaire (lire l’avis). De nombreux habitants et des associations se sont opposés à la démolition tant que n’est pas connu l’avenir de l’emblématique bâtiment voisin, La Royale Belge, situé au n°25 (lire les remarques d’IEB).
- Contactez Gautier Briade.


Enquêtes suivies par IEB

Dernier ajout : 12 novembre.