Inter-Environnement Bruxelles Inter-Environnement Bruxelles

Enquêtes publiques suivies par IEB — 17 novembre 2016

Publié le jeudi 17 novembre 2016, par IEB

Inter-Environnement Bruxelles s’intéresse particulièrement aux dossiers ci-dessous. Pour plus d’informations, n’hésitez pas à contacter la personne de référence ou notre adresse générale : Inter-Environnement Bruxelles.

À l’enquête cette semaine

City 2 à neuf
Bruxelles-Ville : rue Neuve, 119-121, boulevard du Jardin Botanique, 15-27, rue des Cendres et rue de la Blanchisserie. Demande de permis d’urbanisme par Citymo S.A. pour rénover le centre commercial.
Enquête publique jusqu’au 25 novembre 2016.
Concertation le 6 décembre 2016.
Contactez Mohamed Benzaouia.

Deux tours pour Albert II
Bruxelles-Ville (quartier Nord) : chaussée d’Anvers, 61 à 63, et boulevard Roi Albert II, 34. Demande permis mixte pour démolir un immeuble existant et construire un immeuble constitué de deux tours de bureaux et d’un parking en sous-sol.
Enquête publique jusqu’au 25 novembre 2016.
Concertation le 6 décembre 2016.
Contactez Stéphanie D’Haenens et Isabelle Hochart.

Neo PRAS par la fenêtre
Bruxelles-Ville (Laeken) : avenue Houba de Strooper. Alors que la base légale du projet NEO a été annulée par le Conseil d’État en décembre 2015 et que le gouvernement est toujours occupé à tenter de retricoter celle-ci, le consortium immobilier Mall of Europe & Europea Housing S.A. introduit sa demande de certificat d’urbanisme et de permis d’environnement pour réaliser la phase 1 du projet dénommée « Europea ». La demande parle de construire des logements, des commerces, des bureaux, deux crèches, une maison de repos et des parkings accessoires à ces fonctions ; d’aménager un pôle de loisirs ; d’aménager les abords et les espaces publics et d’abattre 749 arbres. Elle se garde bien de parler du centre commercial de 72 000 m². Il est vrai qu’en l’état, une telle fonction n’est pas autorisée par le PRAS. Et pourtant, c’est bien ce qui se cache derrière les deux demandes de certificat. Nous en sommes aujourd’hui au stade de l’enquête publique sur le cahier des charges en vue de l’étude d’incidences. Plus d’infos sur ce dossier : « Main basse sur le plateau du Heysel ».
Enquête publique jusqu’au 25 novembre 2016.
Concertation le 6 décembre 2016.
Contactez Claire Scohier.

Avenue du Port : c’est reparti pour un tour

Bruxelles-Ville (Laeken) : avenue du Port et rue Claessens. Demande de permis d’urbanisme pour réaménager la voirie de façade à façade, entre la place Sainctelette et l’avenue de la Reine : création de 2 pistes cyclables, réfection des trottoirs, plantation d’un double alignement d’ormes après abattage d’un seul alignement de platanes, modification du revêtement de la chaussée avec créations localisées de bandes bus, remplacement des impétrants. Pour en savoir plus sur le projet, lire notre article : « Avenue du Port, troisième round ! »
Enquête publique jusqu’au 18 novembre 2016.
Concertation le 30 novembre 2016.
Contactez Mathieu Sonck.

Concertations à venir

• La tour Brunfaut va grandir. Molenbeek-Saint-Jean : la tour de logements sociaux, située au 65 de la rue Fernand Brunfaut, fait l’objet d’une demande de permis d’urbanisme. Après avoir relogé l’ensemble des locataires sociaux, la SISP Le Logement Molenbeekois désire rénover et étendre la tour de 5 étages et réaménager les abords. Cette opération permet de passer de 97 à 98 logements dont le nombre de chambres est augmenté permettant ainsi l’accueil de familles nombreuses. Concertation le 17 novembre 2016. Contactez Sophie Deboucq et Mohamed Benzaouia.

• Tous à Molenbeek ! Molenbeek-Saint-Jean : rue Fernand Brunfaut, 19, et rue Fin, 2. Un projet de transformation des imprimeries Hayez est passé à l’enquête publique. Home Invest Belgium souhaiterait démolir les constructions existantes pour y développer un projet de logements conséquent qui pourrait accueillir environ 229 habitants au sein du Vieux-Molenbeek. Une demande de permis mixte a été introduite pour construire un immeuble de 93 appartements avec 67 emplacements de voitures et 6 emplacements de motos en sous-sol, et également installer en intérieur d’îlot 4 maisons unifamiliales et des abris de vélos. Concertation le 17 novembre 2016. Contactez Sophie Deboucq et Mohamed Benzaouia.

• Mobilité douce à Madou ? Saint-Josse-ten-Noode : place Madou et rues et boulevards avoisinants. Après plusieurs tentatives et une longue phase de test, la Région pense avoir trouvé la solution pour réaménager en profondeur l’espace public du quartier Madou, en ce compris la chaussée de Louvain, la rue Scailquin ainsi que la petite ceinture jusqu’à la place Quetelet. Le projet fait la part belle à la mobilité douce en facilitant le passage des bus, en créant des pistes cyclables et en maximisant la surface piétonne. Les voitures sont bannies de la chaussée de Louvain et d’une partie de la place Madou : cela simplifiera la gestion des trafics et améliorera la fluidité mais forcera les automobilistes à un léger détour. Certains riverains craignent des difficultés d’accès à leur quartier et une augmentation du trafic parasite. Les nombreux plans et le rapport d’incidences environnementales sont téléchargeables ici. Concertation le 25 novembre 2016. Contactez Jérôme Matagne.

• Un paquebot dans un jardin. Forest : rue de la Mutualité, 6, et rue Meyerbeer, 35. Demande de permis mixte déposé par Immograda s.a. pour construire un complexe de 51 logements répartis sur 6 étages, une profession libérale et 67 parkings sur 2 niveaux au sous-sol, en mitoyenneté directe avec la Villa Dewin (Hôtel Danckaert) et dans la partie du jardin d’origine qui n’a pas été prise en compte dans la mesure de classement. Le dossier complet peut être consulté au Service Développement urbain, chaussée de Bruxelles, 112, à 1190 Bruxelles. Pour rappel, le 7 juillet 2016, le Gouvernement de la Région de Bruxelles-Capitale a classé la villa Art Déco de l’architecte Jean-Baptiste Dewin, située rue Meyerbeer, 33, à Forest, ainsi que la moitié de son jardin qui s’étendait à l’origine jusqu’à la rue de la Mutualité. Par cet acte, il a confirmé l’intérêt historique et la valeur esthétique de cet ensemble hors du commun. Les riverains ont lancé une pétition contre ce projet dévastateur. Signez ici : www.change.org. Concertation le 29 novembre 2016. Contactez Stéphanie D’Haenens et Isabelle Hochart.


Enquêtes suivies par IEB

Dernier ajout : 22 août.