Inter-Environnement Bruxelles Inter-Environnement Bruxelles

Chemin du Keelbeek : le sentier de la gloire ?

Publié le mercredi 7 octobre 2015, par IEB

Le destin du sentier du Keelbeek, et derrière lui celui du projet de prison de Haren, était au centre des préoccupations de la Commission de concertation de ce mercredi 30 septembre qui devait statuer sur son détournement.

Si le projet de prison dépend de la délivrance du permis d’urbanisme par la Région, le sort du sentier relève de la compétence de la Ville de Bruxelles. Or cette dernière a rendu un avis majoritaire défavorable (Lire l’avis de la CC) en considérant notamment que le projet de déplacement de sentier ne compensait pas « suffisamment la réduction substantielle de la qualité et du confort proposé actuellement par la liaison existante entre Haren et Diegem ».

Cette décision a pour conséquence de bloquer le démarrage du chantier de la prison. Alors que le dossier devait passer au conseil communal de ce lundi, le point a été reporté. C’est une petite victoire pour les nombreux habitants de Diegem, d’Evere et bien sûr de Haren venus défendre ce sentier, devenu à lui seul tout un symbole. Un coup de théâtre qui n’est que la fin d’un épisode d’une saga où les protagonistes sont occupés à négocier en coulisse.

Personne n’est dupe : Ville et Région tentent aujourd’hui, l’une d’obtenir des compensations essentiellement financières, l’autre de récupérer les terrains de Saint-Gilles et Forest occupés par les prisons actuelles pour y installer des projets lucratifs.

Le sentier du Keelbeek, la sauvegarde de 18 hectares de nature, la préservation du bien-être des habitants sont loin d’être des priorités, quant au sort des détenus, il semble être encore moins au centre de la réflexion.

Rapide parcours de la presse


Présence IEB

Dernier ajout : 29 septembre.