Inter-Environnement Bruxelles Inter-Environnement Bruxelles

Clientélismes urbains : gouvernement et hégémonie politique à Marseille

Publié le jeudi 4 mai, par Samir Hadj Belgacem

L’étude du clientélisme est souvent entachée de l’aura sulfureuse des scandales et des « affaires », qui défraient la chronique. Cesare Mattina propose avec Clientélismes urbains une analyse dépassionnée d’un phénomène qui ne compte qu’un faible nombre d’enquêtes empiriques fouillées et menées dans la durée. L’ouvrage s’attache ainsi à comprendre les ressorts des pratiques clientélaires à Marseille des années 1950 à la fin des années 2000. Refusant le folklorisme, le culturalisme et l’archaïsme, l’auteur interroge le clientélisme dans son historicité et ses fondements socio-économiques comme dans son actualité. Il explore ce phénomène comme une pratique politique ordinaire qui se transforme au fil du temps. Il définit le clientélisme de manière multidimensionnelle en considérant à la fois « la demande sociale de biens et de services à but privé et personnel », « les activités du métier d’élu [...] à la quête de nouveaux électeurs », « les relations clientélaires interindividuelles »...

Voir en ligne : http://lectures.revues.org/22687

info portfolio

Lectures

Lectures

Dernier ajout : 25 juin.