Inter-Environnement Bruxelles Inter-Environnement Bruxelles

Horreurs d’ici…

Ce béton qui méprise la culture ouvrière…

Publié le lundi 27 juin, par IEB

L’avenue du Port, que les gouvernements bruxellois successifs voulaient bétonner dès 2008, sauvée grâce à la pression populaire et avec l’aide de la Justice, revient à l’actualité.

Le menu du nouveau projet a de quoi diviser les Bruxellois : plus d’arbres, de larges pistes cyclables mais toujours une autoroute urbaine bétonnée de 4 bandes, défigurant à jamais la dernière avenue pavée de Bruxelles, sacrifiée à l’autel d’une certaine conception de la modernité.

C’est qu’il faut aller vite ! En voiture, comme à vélo ! Et silencieusement ! C’est que les pavés font du bruit et gênent les nouveaux habitants de la tour Up-site ! Et que les promoteurs ne sont pas du tout d’accord avec leur maintien...

Bruxelles est bien faible face aux spéculateurs... Nos élites, incapables de se projeter à un horizon qui dépasse la législature, reproduisent avec constance les erreurs du passé qui ont vu disparaître quelques fleurons de la culture urbanistique bruxelloise... Qui sait encore que chaque pavé enlevé efface d’un trait le patient travail de l’ouvrier épinceur qui l’a façonné à la main et consacre le lobby du béton qui permet aux spéculateurs de générer toujours plus de profit (non redistribué) avec moins de travail ? Bétonner l’avenue du Port, c’est autoriser un transfert massif d’argent public des mains des travailleurs bruxellois qui pourraient, organisés en coopérative, entretenir les voiries bruxelloises vers celles d’actionnaires anonymes qui n’ont d’autre préoccupation que celle d’accumuler à tout prix encore et toujours plus de capital pendant que les habitants des quartiers populaires crèvent de misère...

Le combat de l’avenue du Port est un combat social, qui se nourrit d’une culture qui favorise le travail local, un combat écologique qui préfère l’entretien plutôt que le gaspillage de ressources et un combat culturel qui nous exhorte à apprendre des erreurs passées.

L’avenue du Port, c’est la Maison du Peuple !

Pour échapper au pire, RDV sur : www.avenueduport.be.

BEM n°282 – Mai-juin 2016

BEM n°282 – Mai-juin 2016

Dernier ajout : 7 décembre.