Inter-Environnement Bruxelles Inter-Environnement Bruxelles

Bruxelles a besoin d’une politique coordonnée de transformation des bureaux inoccupés en logements

Réaction de la Plateforme Logements Vides à propos des récents chiffres sur les bureaux inoccupés

Publié le lundi 9 mars 2009, par IEB

La Plateforme Logements Vides [1] réclame du Ministre-Président Charles Picqué des mesures fiscales et urbanistiques pour encourager la transformation de bureaux en logements et qu’il s’engage à mettre sur pied un service régional de transformation des bureaux vides en logement.

Le Ministre-Président Charles Picqué a fait l’annonce de bonnes nouvelles la semaine passée.
Il ressort d’une étude commune à la SDRB et à la Direction Planification de l’Administration de l’Aménagement du Territoire et du Logement (AATL) que le nombre de bureaux inoccupés a diminué par rapport à l’année dernière et que le nombre de bureaux qui font l’objet de rénovations a augmenté depuis 15 ans. Le rapport de l’étude en conclu avec satisfaction que le nombre de bureaux inoccupés, mis en location ou en vente, a diminué à Bruxelles (le chiffre passant de 9,8% en 2007 à 8,9% en 2008).

L’étude révèle, et l’information est nouvelle, que le taux total de bureaux inoccupés s’élève à 18% du parc de bureaux (ce chiffre représente l’ensemble des bureaux inoccupés dont ceux qui ne sont pas mis en vente ou en location). Les bureaux inoccupés représentent donc à Bruxelles un total de près de 2 millions de m² inoccupés. On peut s’étonner du fait que ce chiffre puisse rassurer quiconque !

Toujours selon cette étude, 1,4 million de m² de bureaux seront prochainement immédiatement disponibles [2], si l’on ajoute à cela les 500.000 à 1 million de m² de bureaux nouvellement construits qui seront livrés d’ici 2010, on arrive au bas mot à un nombre de 2 millions de m² rénovés ou neufs disponibles sur le marché. On peut craindre, dans le contexte de crise économique, que le marché sera incapable d’absorber une telle quantité de bureaux neufs ou rénovés et s’interroger sur l’opportunité pour les pouvoirs publics, d’autoriser la construction de bureaux supplémentaires.

Il ressort également de l’étude qu’il y a à Bruxelles un noyau dur de bureaux inoccupés qui ne sont plus mis en vente ou en location parce qu’ils ne répondent plus aux critères d’équipement moderne et dont « l’avenir est incertain ». La superficie totale de ces bureaux est d’au moins 170.000 m². Vu le nombre important de bureaux rénovés ou neufs qui seront bientôt mis sur le marché, d’autres bureaux moins neufs se videront et viendront encore augmenter le stock de bureaux obsolètes.

Le bureau d’études BRAT a établi en 2007, à la demande de la Secrétaire d’Etat au Logement Françoise Dupuis, un inventaire des bureaux qui pourraient être transformés en logements. Selon cette étude, 3.200 logements pourraient ainsi être crées sur une superficie de 350.000 m² de bureaux. Au vu du nombre de m² de bureaux qui risquent d’être excédentaires, la transformation de bureaux en logements devient urgente.

La Plateforme Logements Vides en appelle donc au Ministre-Président Charles Picqué pour qu’il prenne, à brève échéance, des mesures fiscales et urbanistiques pour encourager la transformation de bureaux en logements et qu’il s’engage à mettre sur pied un service régional de transformation des bureaux en logement (ou en confie la mission à la SDRB). Le rôle de ce service serait d’inciter et de soutenir les propriétaires de bureaux vides dans la rénovation de leurs bureaux vides en logements.

Personnes de contacts

  • RBDH asbl : Marie Didier, 02/502 84 63
  • IEB asbl : Isabelle Hochart, 02/548 39 44
  • BRAL asbl : Piet Van Meerbeek, 02/217 56 33

Téléchargez

Notes

[1La Plateforme Logements Vides réunit des associations, comités d’habitants et citoyens qui pour des raisons évidentes d’utilisation rationnelle de l’espace, d’écologie et d’économie sollicitent de la part du prochain gouvernement régional l’adoption d’un plan de lutte efficace contre les immeubles vides. Lire le Texte de la Plateforme Logements Vides (ou sur
www.rbdh.be).

[2Ils sont actuellement déjà sur le marché, en cours de rénovation ou prochainement rénovés.


Prises de position

Dernier ajout : 25 septembre.