Inter-Environnement Bruxelles Inter-Environnement Bruxelles

Brussels Academy : une gare habitante au Midi ?

Publié le mardi 26 avril, par IEB

Tags : /

Le débat de Brussels Academy du 15 avril portait sur les enjeux du quartier Midi, un quartier aux prises de longue date avec une multitude de projets immobiliers tantôt portés par la Région, tantôt par la SNCB ou par des promoteurs privés.

La Région a toujours soutenu qu’elle souhaitait cadrer la spéculation immobilière en cours suite à l’arrivée de la gare TGV mais force est de constater que les outils mis en place (ou non) ont souvent produit l’effet inverse avec à la clé de nombreuses expropriations d’habitants du quartier. Aujourd’hui la Région s’est dotée d’un schéma directeur tentant de cadrer les développements à venir de la zone.

C’était l’objet de la présentation de Maarten Lenaerts de Bruxelles Développement Urbain. Le schéma s’annonce comme s’articulant autour du concept de « gare habitante ». L’idée serait d’équilibrer les fonctions bureaux et logements dans un rapport 50/50.

Mais à y regarder de plus près, l’avenir s’annonce plutôt sombre. Il s’agit bien de continuer à promouvoir des fonctions spéculatives par une densification à outrance qui écrasera le quartier et ses occupants. La densité ne pourra également qu’accroître les problèmes de mobilité, et ce, malgré la présence d’une gare et de nombreux transports en commun qu’on décide d’enterrer.

Au milieu de ce chaos, risque de poindre prochainement le nouveau projet de tour Victor du promoteur Atenor, lequel ne cache pas qu’il préfère attendre une « transformation » du quartier avant de construire du logement pour des bourses plus garnies : « Bientôt une seconde tour d’appartements à Bruxelles ? Après “UP-site”, bientôt “Victor” ? » (RTBF).

Lire aussi l’interpellation de Rudi Vervoort en Commission Développement territorial.

Et notre dossier Bruxelles en mouvements n°263 — Mars-avril 2013.


Présence IEB

Dernier ajout : 26 septembre.