Inter-Environnement Bruxelles Inter-Environnement Bruxelles

Le terrain comme mise en scène

Publié le dimanche 18 février, par Baptiste Pizzinat

Cet ouvrage collectif a pour ambition de questionner certaines modalités pratiques de l’enquête anthropologique à l’aune de ce que ses directeurs nomment le « tournant artistique » (p. 10) de la discipline. Répondant en miroir à l’article ayant fait date de l’historien et critique d’art Hal Foster, dans lequel ce dernier fustigeait aussi bien la prétention des artistes à se faire ethnographe que le « désir d’artiste » des anthropologues, les contributeurs de ce volume entendent moins affirmer un tel désir que souligner la portée potentiellement heuristique d’un véritable dialogue entre les disciplines artistiques et scientifiques. Comme l’indiquent Müller, Pasqualino et Schneider dans leur introduction, il s’agit d’assumer pleinement la « dimension créative » du travail de recherche, de même que « la part de bricolage » que ce dernier implique, « laissant apparaître les processus de fabrication, avec leur intensité émotionnelle, les doutes théoriques et les errances » (p. 7). La pos...

Voir en ligne : http://journals.openedition.org/lec...

info portfolio

Lectures

Lectures

Dernier ajout : 22 septembre.