Inter-Environnement Bruxelles Inter-Environnement Bruxelles

Le convivialisme en dix questions

Publié le lundi 8 février, par Nazha Loridan

En 2013, Alain Caillé a rédigé le Manifeste convivialiste qui traduit une réflexion morale et idéologique, doublée d’une volonté de prosélytisme. Ce Manifeste pose les bases générales d’un corps doctrinal commun, construit sur quelques principes fondateurs de « commune humanité, de commune socialité, d’individuation et d’opposition maîtrisée » (p. 24). En effet, quarante ans après l’essai d’Ivan Illich, La convivialité, Alain Caillé a forgé le terme convivialisme qui, selon son point de vue, éclaire et encadre la question clé de toute société : comment inciter les individus à coopérer pour se développer et donner le meilleur d’eux-mêmes tout en leur permettant, comme l’écrivait Mauss, de « s’opposer sans se massacrer et de se donner sans se sacrifier » (cité par l’auteur, p. 43-45) ? La version intégrale du Manifeste a été traduite en anglais, en brésilien, en italien, en allemand, en néerlandais et en roumain. La diffusion du Manifeste a suscité réactions et questions, auxquelles l...

Voir en ligne : http://lectures.revues.org/20059

info portfolio

Lectures

Lectures

Dernier ajout : 10 décembre.