Inter-Environnement Bruxelles Inter-Environnement Bruxelles

Agriculture connectée – Arnaque ou remède ?

Publié le vendredi 7 avril, par dboone

La promesse faites par certains d’une nouvelle révolution agricole a interpellé Vincent Tardieu alors il a eu envie d’aller voir sur le terrain. L’enquête a duré un an et demi dans vingt-cinq départements français. Il a interviewé 110 agriculteurs, scientifiques techniciens, ingénieurs, responsables agricoles, politiques aux points de vue divers. Autant dire que le travail est sérieux.

Dans un premier temps, il propose dix contes qui permettent de découvrir de nombreuses inventions, parfois judicieuses, souvent surprenantes, futuristes que les laboratoires industriels et publics concoctent pour les agriculteurs. Il a constaté un véritable engouement de la profession pour les TIC (Technologies de l’Information et de la Communication) qui passent par deux grandes familles d’outils connectés, les capteurs et les robots. Dans un deuxième temps, Vincent Tardieu prend du recul avec dix « mécomptes » qui invitent à la réflexion.

La technologisation de l’agriculture conduit-elle, comme on le prétend, à l’émancipation des paysans, demande l’auteur. Pas si sûr ! Le futur agronumérique et robotique ne va-t-il pas les éloigner encore d’avantage des connaissances ancestrales ? Les OAD (outils d’aide à la décision) sont-ils fiables ? Un capteur ne voit que ce qu’on lui a dit de voir, alors que l’œil voit aussi ce qu’il n’a pas prévu de voir, et cela peut permettre à l’agriculteur ou l’éleveur d’intervenir sur un imprévu avant qu’il ne soit trop tard. Et, bien sûr, cette technologie de précision coûte. De plus, avec le développement des connaissances, les outils d’aujourd’hui seront obsolètes demain. C’est bien connu, les industriels créent de la demande puis y répondent par une nouvelle offre. Alors, l’AgTech, la smart agriculture, connectée, numérique, intelligente, de précision est-elle un remède ou une arnaque ? Vincent Tardieu ne répond pas à la question même si le fait même de la poser en ces termes n’est pas innocent. Sa conclusion, en forme de dialogue entre le pour et le contre, laisse au lecteur le soin de se faire sa propre opinion.


Éditions Belin, 445 pages, 22 € – www.editions-belin.com
Contact presse : Susan Mackie. Tél. : 06 30 58 77 78 – susan.mackie@editions-belin.fr
(Danièle Boone)
..

Voir en ligne : http://jne-asso.org/blogjne/2017/03...

Lectures

Lectures

Dernier ajout : 15 décembre.