Inter-Environnement Bruxelles Inter-Environnement Bruxelles
Bruxelles et alentours »
  • jeudi 22 septembre

  • Les « mécanismes cachés » de la production foncière urbaine : le cas des incidences socio-spatiales de la densification des banlieues (Territoire(s))
    Les politiques de densification résidentielle font aujourd’hui partie d’un panel de solutions brandies par les pouvoir publics pour contribuer à un développement urbain durable. Si les aspects économiques et environnementaux de ces mesures ont été relativement bien étudiés, la dimension sociale de ces politiques reste peu analysée. L’objet de cet article est de discuter des implications socio-spatiales des mesures de densification selon une démarche d’écologie politique urbaine, qui cherche à examiner (...)
  • mercredi 21 septembre

  • Introduction à la dette écologique en droit international : dette négative et dette positive (VertigO)
    La dette écologique est un concept politique qui vise à faire reconnaître la nocivité des modes de production et de consommation fondés sur l’extraction de ressources naturelles et leur échange dans le cadre d’une économie de marché. On la réduit souvent à la responsabilité financière qui en découlerait pour les États industrialisés. Pourtant, ceci ne correspond qu’à un versant de la dette écologique. Si réparer est une fonction fondamentale du droit, celui-ci doit aussi pouvoir énoncer des règles positives, (...)
  • mardi 20 septembre

  • Le droit d’habiter la cité : les enjeux de la domiciliation des SDF (La Vie des idées)
    La sociologue Marie Loison-Leruste montre comment la domiciliation des personnes sans domicile constitue leur clé d’entrée dans le droit. Au delà de la réflexion sur le non-recours, suggère-t-elle, il est urgent que l’État soutienne les professionnels dans leur accompagnement. Essais & débats / droits de l’homme, droits sociaux, vulnérabilité, assurance maladie
  • lundi 19 septembre

  • Un nouveau livre d’Edgar Morin : « Écologiser l’homme » (Reporterre.net)
    L’écologie est une donnée fondamentale de la pensée humaniste d’Edgar Morin. Précurseur dans les années 1970 avec un texte intitulé L’an I de l’ère écologique, le philosophe n’a cessé depuis de réfléchir, ajuster, chercher à convaincre d’une nécessaire « écologisation » de la politique française. Pour Edgar Morin, l’écologie politique ne doit pas se cantonner à la défense des animaux ou aux effets du réchauffement climatique, mais faire un tout concernant l’avenir de l’individu, de la société et de l’espèce (...)
Site

Vous pouvez proposer un site à ajouter dans cette rubrique :

Dernier ajout : 25 septembre.