Inter-Environnement Bruxelles
Bruxelles et alentours »
  • lundi 27 janvier

  • Gentrifier, c’est tout un art ! (CQFD, mensuel de critique et d’expérimentation sociales)
    Une véritable locomotive à gentrification. Implanté depuis 2009 à Saint-Denis, le 6B, immeuble de six étages accueillant 150 artistes et créatifs, est désormais coqueluche des médias. Et du promoteur Brémond, propriétaire du bâtiment, qui s’appuie sur l’image du lieu associatif pour vendre ses apparts. Les publications branchées ne tarissent pas d’éloges. Trax, magazine spécialisé en cultures électroniques, évoque ainsi « le fameux spot culinaire et festif de Saint-Denis », « lieu alternatif incontournable  (...)
  • dimanche 26 janvier

  • La prise de pouvoir des multinationales (FIAN Belgium)
    Comment contrer la mainmise des entreprises sur les espaces démocratiques ? Ce nouveau numéro de notre revue Beet the system se penche sur une des causes principales qui sape nos démocraties et empêche de faire face aux immenses défis sociaux et environnementaux actuels, à savoir : l’influence toujours plus grande que le monde des affaires exerce sur les politiques publiques et nos choix de (...)
  • samedi 25 janvier

  • Avenue Churchill : vigilance ! (ACQU - Association de Comités de Quartier Ucclois)
    Initialement créé comme l’ACQU pour défendre le sud de Bruxelles contre le projet Périphérique Sud, le Comité de Quartier Longchamp Messidor (CQLM) est actif depuis 1975. Tous deux ont coopéré en bonne intelligence, portant une égale attention à l’aménagement de l’avenue Winston Churchill qui a toujours évolué au gré des tendances et des besoins en matière de mobilité. Par exemple, le tram circulait autrefois sur ce qui est aujourd’hui devenu la voirie, tandis que le terre-plein central, anciennement dénommé  (...)
  • vendredi 24 janvier

  • Feux en Australie : manifestation devant les ambassades australiennes pour exiger plus d’actions climatiques ! (Greenpeace Belgique)
    Ce 23 janvier 2020, les bureaux de Greenpeace ont manifesté simultanément aux quatre coins du monde devant les ambassades d’Australie. Nous demandons au gouvernement australien d’agir pour faire face aux terribles feux qui ravagent le pays. En Belgique, nous avons aussi remis la pétition que vous êtes déjà plus de 28.000 à avoir signée. Il n’est pas trop tard pour signer la pétition L’Australie, mauvais élève en termes de lutte contre le changement climatique Les terribles feux qui ravagent l’Australie  (...)
  • Des ondes, des rats, et des humains… (Kairos)
    André Vander Vorst, professeur émérite de l’université de Leuven, a travaillé pendant plus de 20 ans sur les ondes électromagnétiques. Ses résultats — mortalité accrue des rats exposés, modification de leur composition sanguine, perte de la mémoire — auraient dû au minimum imposer un moratoire sur le déploiement des systèmes fonctionnant avec de telles ondes. Même si la Belgique n’est pas le plus mauvais élève européen, l’idéologie d’un « monde connecté » n’en a pas pour autant été entachée, Bruxelles se  (...)
  • jeudi 23 janvier

  • Résister aux menaces de la 5G (POUR.press)
    C’est le nouveau dogme des adorateurs des technologies de pointe : « Il faut installer la 5G partout… et vite ». Sous les prétextes douteux de pouvoir charger […] The post Résister aux menaces de la 5G appeared first on POUR.press.
  • mercredi 22 janvier

  • Des écolos imparfaits (Monde qui bouge)
    Vous mangez bio et agissez éco-responsablement... Vous voilà tout à coup devenu « écolo-bobo ». Des préjugés, il y en a pour tous les goûts et les langues se délient très rapidement. Paradoxalement, une transition écologique ne s’opère pas aussi facilement que les étiquettes que l’on colle. Discussion autour des préjugés avec des adeptes du Zéro Déchet !
  • Ce ne sont pas les Gilets jaunes qui tuent le commerce en centre-ville, c’est l’ultralibéralisme (Blog de Paul Jorion)
    Ouvert aux commentaires. Les commerces de centre-ville n’ont plus d’avenir économique. Pourquoi ? Quand vous achetez un bien de consommation dans un commerce physique vous payez une partie du prix de l’immobilier, à quoi s’ajoute une licence dans le cas, entre autres, des bars. Pour s’acquitter de cette composante de plus en plus chère, vu la hausse de l’immobilier, la plupart des commerçants sont donc obligés d’appliquer des marges importantes, quand ce ne sont pas des coefficients multiplicateurs de  (...)
Site

Vous pouvez proposer un site à ajouter dans cette rubrique :

Dernier ajout : 27 janvier.