Inter-Environnement Bruxelles

2016

0 | 10 | 20 | 30

  • Études et analyses 2016

    Études
    1. Analyse critique de l’avant-projet d’Ordonnance réformant le Code Bruxellois de l’Aménagement du Territoire – Inter-Environnement Bruxelles – Décembre 2016.
    2. De l’intérêt de préserver un abattoir en ville – Le cas des Abattoirs d’Anderlecht – Claire Scohier et Cataline Sénéchal – 21 décembre 2016.
    Analyses
    1. De l’importance de la logistique et du transport de marchandises à Bruxelles – Jérôme Matagne – 23 février 2016.
    2. Bruxelles port-Sud : ne pas lever l’ancre ! – Claire Scohier – 23 (...)   [suite]

  • Analyse critique de l’avant-projet d’Ordonnance réformant le Code Bruxellois de l’Aménagement du Territoire

    Publié le 26 décembre 2016
    Table des matières
    1. Introduction
    1.1 Une frénésie de réformes
    1.2 COBAT, quésaco ?
    2. Analyse
    2.1 Participation citoyenne, transparence
    2.1.1 Sur la modification de la composition de la Commission régionale de Développement
    2.1.2 Sur la durée des enquêtes publiques relatives aux plans, règlements d’urbanisme et permis
    2.1.3 Sur la procédure d’élaboration des PRD, PRAS et PCD et PPAS
    2.1.4 Sur la sanction des délais impartis aux instances consultatives
    2.2 Patrimoine
    2.2.1 Sur la suppression (...)   [suite]

    Thématiques : Urbanisme
  • De l’intérêt de préserver un abattoir en ville – Le cas des Abattoirs d’Anderlecht

    Publié le 21 décembre 2016, par Cataline Sénéchal, Claire Scohier
    Table des matières
    1. Les abattoirs et leur histoire
    1.1. Des tueries particulières à l’abattoir
    1.2. Un quartier entre industrie et bourgeoisie
    1.3. Une industrie moderne connectée au canal et au chemin de fer
    1.4. Déclin et renaissance des abattoirs
    1.5. Les tâtonnements de l’après guerre
    1.6. Une reprise et des projets d’avenir pour un abattoir « urbain »
    1.7. La fin du marché aux bestiaux
    2. Les Abattoirs face aux logiques de revitalisation et d’attractivité
    2.1. A la recherche d’un plan (...)   [suite]

    Communes : Anderlecht , Dossiers : Abattoir , Thématiques : Patrimoine , Social
  • Quartier Brunfaut bientôt en chantier ?

    Publié le 21 décembre 2016, par Sophie Deboucq
    Ça bouge dans le quartier Brunfaut ! Après de longues années d’attente, la rénovation de la tour de logements sociaux devient plus concrète et les alentours font l’objet de différents projets discutables qui méritent que l’on s’y arrête. Jetons un œil à ces évolutions récentes.   [suite]

    Communes : Molenbeek-Saint-Jean , Thématiques : Logement
  • Faire passer Neo par la porte ou par la cheminée… au détriment de l’existant

    Publié le 21 décembre 2016, par Claire Scohier
    Dès 2012, la Commission régionale de développement (CRD) s’opposait à la création d’un centre commercial sur le site du Heysel, considérant notamment que Neo, en concurrence avec deux projets à proximité, n’apporterait rien à l’attractivité internationale de Bruxelles. Aujourd’hui, la CRD n’a pas changé d’avis. Elle demande que le Gouvernement élabore avant toute modification du PRAS « une vision claire et globale du développement de l’activité commerciale en région bruxelloise ». Faute de quoi, « un projet commercial de cette ampleur peut difficilement s’intégrer ». En effet, en l’absence de modification du Plan régional d’affectation du sol (PRAS), il est légalement impossible de construire un centre commercial sur le plateau du Heysel.   [suite]

    Communes : Bruxelles-Ville (Laeken) , Thématiques : Urbanisme
  • Misère de l’espace public

    Publié le 19 décembre 2016, par Patrick Wouters
    Pourquoi tout est toujours déglingué ? Quelles explications pouvons-nous donner à la grande misère du manque d’entretien des voiries comme de l’équipement public ? Pourquoi les pouvoirs publics semblent-ils systématiquement privilégier les gros chantiers de réfection au détriment d’un entretien plus régulier et d’interventions de plus petite ampleur ?   [suite]

    Thématiques : Mobilité , Patrimoine
  • Tram 55 versus Métro

    Publié le 16 décembre 2016, par Samy Hadji
    En novembre dernier, le Gouvernement bruxellois et la STIB ont présenté à la presse les plans du nouveau projet du métro-Nord de Bruxelles. Au menu : la réalisation de sept nouvelles stations, d’un dépôt et d’un tunnel de plus de 5 kilomètres. Un projet pharaonique qui va prendre plusieurs années et risque bien de transformer profondément les habitudes des quartiers traversés par cette nouvelle ligne 3 de métro lourd.   [suite]

    Communes : Evere , Schaerbeek , Dossiers : Métro 3
  • Les immeubles-tours : je déroge, tu déroges, il déroge...

    Publié le 14 décembre 2016, par Hélène Quoidbach
    Le Règlement Régional d’Urbanisme impose une règle d’harmonie en matière de hauteur des constructions. En pratique, des immeubles beaucoup plus hauts que ce qu’il autorise se construisent. Nous allons voir dans quelle mesure on peut déroger à cette règle et tenter d’identifier les dérives.   [suite]

    Thématiques : Urbanisme
  • Investir dans les séniories, la poule aux œufs « gris »

    Publié le 14 décembre 2016, par Claire Scohier
    En août 2015, le promoteur Atenor recevait son permis pour un vaste projet immobilier au bassin de Biestebroeck : City Dox. Au sein du projet, une maison de repos et de soins de 180 lits. On pourrait se féliciter de voir Atenor construire une maison de repos, équipement dont les Bruxellois ont le plus grand besoin au vu des données démographiques sur le vieillissement de la population. Mais quel business modèle se cache derrière cette opération au vernis bienveillant ?   [suite]

    Thématiques : Logement , Social
  • De l’intérêt général de la 4G : une question démocratique démantelée par la logique de gouvernance

    Publié le 28 novembre 2016, par Stéphanie D’Haenens
    Afin d’accélérer le déploiement de la 4G à moindre coût pour les opérateurs présents en région bruxelloise, le Parlement bruxellois a adopté un cadre normatif qui double le seuil de puissance admissible d’ondes électromagnétiques dans les espaces publics et quadruple la puissance émise des antennes-relais installées par les opérateurs de téléphonie mobile. Dans le même temps, la nouvelle règle supprime l’enquête publique préalable à l’implantation des antennes, dernier rempart démocratique qui permettait aux citoyens de formuler leurs observations environnementales, sociales et sanitaires quant à la nocivité des ondes. Un recul démocratique qui confine « l’intérêt général » à la nécessaire « extension du marché », « smart city » et « 5G » en ligne de mire.   [suite]

    Dossiers : Ondes électromagnétiques , Thématiques : Environnement