Inter-Environnement Bruxelles Inter-Environnement Bruxelles

BEM n°251 - Novembre 2011

DOSSIER
PRAS démographique/Clash démocratique

Le gouvernement bruxellois s’attelle à réviser l’actuel Plan Régional d’Affectation du Sol (PRAS) avec l’ambition de répondre au boum démographique et à la crise du logement qui l’accompagnera.

Objectif louable si ce n’est que les modifications se préparent dans la plus grande discrétion et semblent faire la part belle aux logements de luxe et aux infrastructures événementielles (centres de congrès, salles de spectacle, centres commerciaux) mais négliger les logements sociaux et autres équipements collectifs (crèches, écoles,...). Le tout en balayant au passage les activités productives sources d’emplois peu qualifiés et en sacrifiant le potentiel d’acheminement par voie d’eau du canal. Un vrai boulevard pour les promoteurs immobiliers qui anticipent bien le mouvement.

Ce dossier présente un tour d’horizon de territoires concernés par le PRAS « démographique » qui, loin d’apporter une réponse à la crise aigüe du logement et à la dualisation sociale croissante, risque bien au contraire de les amplifier !

Bruxelles en mouvements n°251 — Novembre 2011

Publié le mercredi 30 novembre 2011, par IEB

Ce numéro a été réalisé en collaboration avec Isabelle Pauthier, Marco Schmitt et Sandrine Fauvin.

Dossier : Le PRAS démographique

  • Introduction
  • Tout le monde aime le Heysel
  • Delta, nouveau ghetto européen
  • Biestebroeck, un bassin à la dé-rives(s)
  • Quartier européen, la parcelle et le territoire

Rubriques

  • Le bail à durée déterminée dans le logement social
  • Les indignés, démocratie en marche
  • Droit de réponse d’E. Huytebroeck
  • Lectures

Téléchargez

0 | 10

  • 1. Introduction

    Publié le 30 novembre 2011, par IEB
    Un projet de modification partielle du Plan Régional d’Affectation du Sol (PRAS) a été lancé par Charles Picqué, Ministre-Président en charge de l’aménagement du territoire : le PRAS « démographique ».   [suite]

  • 2. Boum ?!

    Publié le 30 novembre 2011, par IEB
    En 2007, les démographes prévoyaient une hausse de la démographie bruxelloise à l’horizon 2020 de +150 000 habitants. La réalité de ces dernières années semble avoir dépassé ces prévisions.   [suite]

    1. Thématiques : Urbanisme , 2. Dossiers : PRAS « démographique »
  • 3. Tout le monde aime le Heysel

    Publié le 30 novembre 2011, par IEB
    Il est difficile pour toute personne qui a suivi la saga du projet de réaménagement du plateau du Heysel de croire que la définition de son affectation (argument utilisé pour justifier la modification du PRAS) permettrait de répondre à l’urgence de la crise du logement.   [suite]

  • 4. Delta : nouveau ghetto européen

    Publié le 30 novembre 2011, par IEB
    Le raisonnement sous-tendu par le projet de PRAS démographique dit en substance : « il y a un essor démographique à Bruxelles et donc il faut construire des bureaux pour l’Europe à Delta, des infrastructures touristiques au Heysel et des logements dans les “zones urbanisables” bien desservies par les transports en commun. Et de tout cela il importe d’examiner les incidences sur l’environnement ».   [suite]

  • 5. Le bassin de Biestebroeck : une politique à la dé-rives(s)

    Publié le 30 novembre 2011, par IEB
    En mars 2010, IEB découvrait avec stupeur l’annonce du projet architectural « Rives » (25 hectares) combinant une marina, des commerces, des bureaux et des logements de luxe, le tout au quai de Biestebroeck en bordure du canal et de Cureghem. La grandiloquence du projet et sa dissonance par rapport au quartier d’implantation laissaient croire à un délire d’architecte [1]. Mais l’oreille attentive que lui porte le bourgmestre de la commune d’Anderlecht et le rachat par le promoteur Atenor, de 5,4 hectares de terrains dans la zone viennent donner corps à ce scénario d’urbanisme-fiction.   [suite]

  • 6. La parcelle et le territoire : de la démocratie à la démographie

    Publié le 30 novembre 2011, par IEB
    Depuis une cinquantaine d’années, des îlots entiers du Quartier Léopold sont regroupés en une seule unité foncière. Cette transformation de nature structurelle, en réduisant sans cesse le nombre des propriétaires, concentre entre les mains d’une élite la décision sur le projet de ce qui est en train de devenir le quartier européen de Bruxelles.   [suite]

  • 7. Le bail à durée déterminée : une avancée sociale ?

    Publié le 30 novembre 2011, par IEB
    La suppression du bail à vie dans le logement social a fait l’objet d’un accord ce 20 juillet 2011 entre les partis de la majorité qui ont finalement accepté la note de principe déposée par le Secrétaire d’État au Logement, Christos Doulkeridis. Si le but poursuivi par cette mesure peut paraître a priori tout à fait défendable, ses effets réels et l’analyse de ses enjeux cachés nous révèlent une toute autre réalité.   [suite]

  • 8. Les indignés : démocratie en marche

    Publié le 30 novembre 2011, par IEB
    Du 8 au 15 octobre dernier, plusieurs centaines de marcheurs venus de toute l’Europe sont arrivés au Parc Elisabeth de Koekelberg. Plus connus sous le nom d’« indignados » ou indignés, ils s’étaient donné rendez-vous à Bruxelles pendant une semaine pour se réunir en assemblées populaires, organiser des ateliers ou préparer des actions. Qui sont-ils ? Que veulent-ils ? Pourquoi remettent-ils en cause les structures économiques et sociales ? Comment interrogent-ils nos pratiques politiques et notre rapport à la ville ?   [suite]

  • 9. Dossier ondes de choc

    Publié le 30 novembre 2011, par IEB
    Évelyne Huytebroeck, Ministre bruxelloise de l’Environnement nous demande de publier cette réponse à un article paru dans le Bruxelles en mouvements de juin 2011 et consacré aux systèmes de communication sans fil et aux normes d’exposition.   [suite]

  • 10. Une violence éminemment contemporaine

    Publié le 30 novembre 2011, par IEB
    Ce qu’on apprécie avec Jean-Pierre Garnier, sociologue et observateur urbain depuis quarante ans, c’est sa faculté d’appeler un chat un chat sans rien concéder à la colonisation de notre langage par les verbes dominants.   [suite]

0 | 10

Dernier ajout : 25 septembre.